Octobre rose & cancer du sein

by

Bonjour mes Beauties !

Le blog de Rachel

Pour une fois, je ne sais pas trop comment commencer mon article. Parler de cancer est toujours très délicat et triste. Mon blog se veut léger afin de passer de bons moments ensemble mais dans la vie tout n’est malheureusement pas rose.

Octobre rose, symbolisé par un ruban rose, est une campagne destinée au cancer du sein féminin. Elle a deux objectifs majeurs : sensibiliser les femmes au dépistage et soutenir la recherche ainsi que les associations. Son équivalent anglo-saxon est le National Breast Cancer Awareness Month.

Octobre rose chez Camaïeu

L’année dernière chez Camaïeu, plus de 30 000 euros ont été collectés pour soutenir l’association « Le cancer du sein, parlons-en ». L’hiver dernier, la marque nous proposait un sweat. Cette année, ce sont deux t-shirts qui sont disponibles dont une partie est toujours reversée à l’association. Voici deux looks possibles avec l’un des deux t-shirts.

Le blog de Rachel

Le blog de Rachel

Le blog de Rachel

Le blog de Rachel

Le manque de prise en charge du cancer du sein en chiffres

Les femmes atteintes du cancer du sein n’ont pas seulement à lutter contre leur maladie et la dépression, elles rencontrent aussi de gros problèmes d’endettement !

D’après la ligue contre le cancer :

  • La mastectomie (le reste à charge) : 456 euros en moyenne. En effet, les crèmes pour la cicatrice, les traitements contre la sècheresse vaginale et autres sont considérés comme du confort.
  • La reconstruction (le reste à charge) : 1390 euros en moyenne. Les hôpitaux publics sont beaucoup moins chers mais il faut attendre un à deux ans avec un seul ou zéro sein, chose qu’elles n’ont pas forcément envie de faire. Elles sont d’ailleurs généralement directement orientées vers des cliniques privées qui ont des coups très élevés.
  • La reconstruction chirurgicale : 14% des femmes renoncent donc pour des raisons financières alors que beaucoup se sentent mutilées.
  • Les perruques : le tarif moyen va de 400 à 700 euros avec un remboursement de la sécurité sociale de 125 euros.
  • Le suivi psychologique est de 605 euros en moyenne.

De plus, très peu de professionnels de santé sont inscrits à l’OPTAM (Option de Pratique Tarifaire Maîtrisée). Vous pouvez toujours vérifier avec l’annuaire santé d’améli.fr.

Le tatou téton

Il faut savoir que le tatouage du téton existe. Je trouve que cela est très bien fait. Il n’est malheureusement, lui non plus, pas pris en charge par la sécurité sociale. Vous pouvez retrouver quelques photos du travail d’Alexia Cassar sur ce lien.

 

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *